Collection 2018, fils cardés

Souvent, les personnes utilisant notre laine ou cherchant à se renseigner sur la production de nos fils nous ont demandé pourquoi la transformation des fils n'était pas réalisée en France.

Fabriquer un fil en France suppose le déplacement de matière première d'une unité de production à une autre, les unités de transformation étant très éclatées sur le territoire. Les équipements de ces unités diffèrent de ceux utilisés en Italie, tant au niveau des opérations de lavage que de la filature, excluant de ce fait le peignage de la laine.

L'Italie permet, sur un périmètre restreint (30 kilomètres), de passer de la matière brute au fil peigné en pelote. Un seul interlocuteur, des prix réduits du fait de cette cohérence territoriale.

Nous avons eu envie, pour découvrir les savoirs faire de l’industrie textile française, de faire réaliser un fil qui serait la somme de ces compétences. Une partie de la laine triée lors de la tonte du printemps 2017 a donc été transformée par des artisans français.

Le lavage a été réalisé en Haute Loire, les opérations de cardage et de filature dans la Creuse.

Le cardage est un procédé qui ne permet pas l'élimination totale des débris végétaux. Aussi, cette collection présente des petits bouts de collines Vauclusiennes. La présence de ces végétaux est normale, toutefois, une fois l'ouvrage tricoté, il est tout à fait possible de les retirer avec une petite pince. Ces fils se veulent rustiques, à l'image de nos brebis et de leur mode de vie.

Nous sommes heureux de compter parmi nos produits ces fils qui dénotent par leur différence et qui sauront séduire les amateurs de grosses mailles.